Un site e-commerce vit de chiffres, et exclusivement de chiffres. Parmi ces chiffres le taux de conversion est un des 3 indicateurs fondamentaux à suivre de très près !

Le T% conversion

MMC (Montant Moyen de Commande, le fameux 'panier moyen')

Le T% de marge brute

Le taux de conversion, associé au MMC et à la marge brute, détermine à la fois la rentabilité de votre e-marketing et le volume de trafic accessible : En effet, ces 3 indicateurs permettent de calculer  le CPC (coût par clic) maximum admissible pour votre site.

Prenons un exemple :
Un marchand à un MMC de 100 euros et une marge brute de 25 %.
Sa marge par commande est donc de 25 euros (25% de 100 euros).

Si le marchand a un taux de conversion de 1%, quel est son CPC maximum pour rester rentable ? (Nous laisserons de coté, ici, les frais variables logistiques, les frais de structure, etc... pour rester sur des notions simples.)
=> CPC max = 25 * 1/ 100= 0.25 euros. Le marchand peut donc acheter du clic (de la visite) à 25 cts.

Mais si le marchand a un taux de conversion de 0.7 % seulement ?
=> CPC max = 25 * 0.7/ 100= 0.175 euros. Le marchand ne peut donc acheter du clic (de la visite) qu'à 17.5 cts s'il veut rester rentable !

Le taux de conversion a donc un impact direct sur la rentabilité totale du site. Mais pas seulement ! En effet, aujourd'hui, plus on cherche un trafic de masse, plus le CPC de ce trafic augmente. Avoir un CPC maximum élevé permet donc d'acceder à certaines sources de trafic inacessibles autrement, donc d'augmenter le volume global de trafic et de ventes.